Ostéopathie chez l'enfant

Explication du carnet de santé de votre enfant : zoom sur la « Naissance »

Newborn child relaxing on a rug.

Suite à de nombreuses questions répétées de parents soucieux ou curieux concernant la santé de leur enfant, voici quelques explications concernant le chapitre « Naissance », situé pages 8-9 du carnet de santé.

  • L’âge gestationnel : cela correspond au nombre de semaines comptabilisés depuis les dernières menstruations chez la future maman, on parle de semaines d’aménorrhées ou de semaines « absence de règles ». Cela permet de connaitre la date présumée de conception et de terme, afin de suivre le développement de bébé, et s’assurer que la croissance est normale. 

Sachant qu’une grossesse dure, en moyenne, 9 mois soit 36 semaines, auxquelles il faut rajouter les 2 semaines nécessaires à l’embryon pour se fixer l’utérus, nous arrivons à 38 semaines de gestation. En estimant que la fécondation a lieu aux environs du 14ème jour du cycle, soit 2 semaines d’absence de règles, nous arrivons à 40 semaines d’aménorrhées (SA).

Cependant, du fait de l’irrégularité de la date d’ovulation ainsi que celle de la fécondation, la date de fin de terme est estimé entre 38 et 42 SA.

  • La présentation : la position par le « sommet » est la plus fréquente et la plus propice à la naissance. Elle se visualise par une apparition des cheveux du bébé, la tête fléchie sur la poitrine.

La présentation en « siège » indique que l’enfant présente ces fesses en premier, assis en tailleur, on parle de siège complété. Il existe une variante ou les jambes sont allongées sur le thorax, les pieds au niveau des oreilles, on parle alors de siège décomplété.

Les « autres » postures sont plus rares et correspondent à une présentation par la face, par le front ou transverse.

  • APGAR : Le score d’Apgar évalue la gravité des troubles respiratoires et neurologiques à la naissance d’après certains signes physiques. Chaque bébé doit être noté à exactement 1 et 5minutes après la naissance. Le score maximum de 10 est rarement atteint. Plus le score est bas, plus l’état du nourrisson est préoccupant.

Les critères retenus sont évalués de 0 à 2 et sont composés par la couleur de la peau, le rythme cardiaque, la fréquence respiratoire, la réponse reflexe au cathéter nasal et le tonus musculaire.

  • Les examens biologiques de dépistage ou test de Guthrie : mis au point en 1963, consiste à doser, dans le sang de l’enfant (sur cinq gouttes de sang prélevées sur un papier buvard et après trois jours d’alimentation) plusieurs paramètres biologiques, pour dépister des maladies enzymatiques.

Ostéopathiquement vôtre 

Thomas Mathieux